Préparation au Concours Médecine PACES - Guide gratuit

 

Ce guide constitue un document pratique qui te donne :

  • Des conseils simples et éprouvés,
  • Des témoignages,
  • Des exemples

Tu y trouveras tout ce qu'un étudiant en médecine se doit de faire ou de ne pas faire pour réussir sa 1ère année de Médecine.

Tu n?es certainement pas sans ignorer que la 1ère année de Médecine se termine par un concours ou un examen redoutable, ayant pour principale fonction de sélectionner environ 10% des candidats pour leur permettre d'accéder à la 2ème année.

Il n'y a pas de secret, pour faire partie des heureux élus, il va te falloir beaucoup de courage, du travail, un peu de chance, mais surtout une méthode de travail efficace.

Puisse StudoMania et ce guide contribuer à ta réussite !



1. La prise de notes

Jusqu'à présent on ne cessait de te répéter : " la prise de note doit être intelligente, il faut condenser, ne mettre que l'essentiel ".

A partir de maintenant, c'est différent !!!
La technique consistant à noter une sorte de résumé de ce que dit le professeur est à bannir totalement pour une 1ère année de Médecine.

En effet, nombreuses sont les questions posées au concours qui portent sur des points de détails, et si tu ne les as pas notés et donc pas appris, tu risques de le payer très cher ?

Pour être certain de disposer d'un cours complet, prends garde à bien suivre les conseils suivants :

    • Assiste à tous les cours, même si tu disposes des cours sur StudoMania ou du polycopié (le professeur donne toujours des détails supplémentaires, souvent d'une extrême importance).
    • Dans le cas ou tu raterais un cours (maladie ou autre) essaye de le récupérer au plus vite (J un petit conseil, pense à te faire vacciner contre la grippe. Ce n?est pas remboursé, mais une bonne grosse grippe serait vraiment préjudiciable au déroulement de ton année).
    • Sois attentif en cours et essaye de comprendre ce que le professeur raconte. Quand 5 heures plus tard tu devras apprendre par c?ur ton cours, si tu sais précisément de quoi il s'agit, la moitié du travail est déjà faite.
    • Note tout, même ce qui parait être un détail insignifiant (ça pourrait tomber au concours).
    • Si ton professeur est mauvais ou incompréhensible (ça arrive parfois), ne te décourage pas. Note en le plus possible et essaye plus tard de comprendre ce qu'il a voulu dire.

Mais surtout garde en mémoire la philosophie de cette 1ère année : pour départager les étudiants, le concours porte souvent sur les détails.
Le cours principal, tout le monde le connaît, mais seuls les meilleurs parviennent à noter et à mémoriser les subtilités !

Afin de rendre ta prise de note efficace, il est important de suivre les techniques suivantes :
Dès le début de l'année, renseigne-toi sur le type d'épreuve pour chacune des matières. Il est en effet capital de savoir à quoi s'attendre le jour du concours.

Si ce sont des QROC (Questions Rédactionnelles Courtes), il est très probable que les examinateurs ne liront pas entièrement ta copie.
En effet, la correction de ce type d'épreuve se fait selon des modalités particulières : les correcteurs ont à leur disposition une liste de mots-clés et chaque mot-clé retrouvé dans a copie e donne droit à des points.
Tu auras beau faire les plus belles phrases ou dire plein de choses que le professeur n'avait pas dites, si tu n'inclues pas dans ton texte les mots-clés attendus, ton travail ne vaut rien !

Toutes l'astuce consiste à repérer durant le cours quels sont les mots-clés (généralement c'est très facile : le professeur les répète au moins 10 fois).
Il faut alors les souligner en rouge immédiatement ou les « stabilobosser » !
Si ce sont des QCM, il n'existe aucune astuce particulière permettant de te simplifier le travail : il faut tout noter car, tout est important !

ATTENTION : avant de continuer, voici un conseil très important :
Tu avais peut-être dans l'idée de réécrire tes cours au propre chez toi ou de les taper à l'ordinateur.
Eh bien, c'est une très mauvaise idée : ça ne sert pas à grand chose et ça te fera perdre beaucoup de temps (et fais nous confiance, ton temps est plus que précieux cette année).
Crois-nous sur parole : au bout de quelques semaines, tu seras complètement débordé(e) et tu réaliseras (trop tard malheureusement) que tout réécrire au propre est le meilleur moyen de rater son concours. Alors, NE LE FAIS PAS !

Autre idée à ne pas suivre :
Enregistrer les cours sur un dictaphone.
Tu vas perdre bêtement un temps fou, et en plus ça ne donne généralement rien (les amphis de médecine sont souvent bruyants).
Même si quelqu'un t?assure que c'est la meilleure méthode, n'en crois rien et abstiens-toi !



2. La mémorisation

Si tu as suivi tous nos conseils, tu devrais te retrouver face à un cours tout à fait indigeste et bourré de détails. Il va maintenant falloir le retenir !

Souvent les étudiants pensent qu'ils n'ont pas de mémoire, alors qu'en fait ils ne savent pas l'utiliser.
Tu vas constater que si tu suis la méthode qui suit, tu n?auras aucune difficulté à mémoriser tes cours.

De nombreuses études ont permis de mettre en évidence les principes de fonctionnement de la mémoire.
Il ne suffit pas de lire une fois son cours et de revenir dessus 6 mois plus tard et de dire : "je ne me souviens de rien !".
Cette année, il va te falloir être ORGANISE(E) pour retenir et être capable de réciter les moindres détails pour le jour du concours, soit presque 9 mois plus tard !

Pour ça, une seule solution, LA REACTIVATION REGULIERE !

Voilà comment procéder : c'est un peu fastidieux mais tu vas rapidement te rendre compte du bénéfice que procure cette méthode.
Commence par te procurer un agenda avec de nombreuses petites lignes pour chaque jour de la semaine (ce détail est important).

Apprends tes cours chaque jour en rentrant de la fac en suivant les conseils suivants :

    • Commencer par référencer chacun des cours. Par exemple inscris (en gros) en haut à gauche de la 1ère page de ton 1er cours d'Anatomie ANAT001. Pour le 2ème cours d'Anatomie tu procéderas de la même façon (ANAT002) et ainsi de suite ?
    • Une fois que tu as numéroté chacun de tes cours du jour, ouvre ton agenda 2 jours "de semaine" plus loin que la date du jour en cours et tu inscris les références de tes cours. vas TOUT DE SUITE à la page du même jour de la semaine suivante (si tu commences un lundi, vas au lundi suivant) et marques-y la référence du cours. vas encore à la semaine d'après, ensuite 2 semaines après, encore 2 semaines, 3 semaines, encore 3 semaines puis, 4 semaines jusqu'à la fin de l'année et à chaque fois, recopie tes références du cours du jour (ANAT00X).

Note : les jours "de semaine" sont L (Lundi) ? M (Mardi) ? M (Mercredi) ? J (Jeudi) ? V (Vendredi)

Sois prévenus, cette méthode est un peu fastidieuse et il devient rapidement ennuyeux de recopier la même référence 50 fois sur son agenda. Mais si tu persévères, tu verras que c'est la clé de la réussite !

Quotidiennement, après avoir appris les cours du matin, ouvre ton agenda ; tu auras ainsi sous les yeux la liste des révisions à effectuer ce jour.

Cette méthode présente de nombreux avantages :

    • D'une part tu es certain de ne pas oublier de réviser un cours et
    • D'autre part tu n?as pas à te creuser la tête pour trouver quoi réviser, puisque ton travail est déjà inscrit dans ton agenda ...

Il est très important de revoir les cours de la semaine durant le week-end, sans quoi une bonne mémorisation sera difficile.
Répartis ainsi ton travail pour ne pas être surchargé :

    • Le samedi, révise les cours du lundi, du mardi et du mercredi
    • Le dimanche, révise ceux du jeudi et du vendredi

Si tu suis cette méthode, tu vas constater que tu pourras à tout moment ressortir le moindre petit détail de tes cours et ce, sans aucun effort.

Voilà le secret de la mémorisation : la révision à intervalle régulier !

Vois ci-dessous, un exemple concret et pratique pour mieux comprendre :

Nous sommes VENDREDI MATIN, tu viens de suivre ton 5ème cours d'Anatomie.
Vendredi après-midi, tu commences par apprendre ton cours, tu le numérotes ANAT005, puis tu prends ton AGENDA : nous sommes vendredi, la 1ère révision intervient donc 2 jours "de semaine" plus tard soit MARDI (vendredi-{samedi-dimanche}-lundi1-mardi2).

Tu ouvres donc ton agenda au mardi suivant et tu inscris ANAT005. Tu tournes maintenant les pages jusqu'au mardi d'après, tu recopies encore ANAT005, puis tu continues avec les intervalles proposés plus haut ...

Revenons à notre vendredi initial.
Après avoir appris tes cours, tu ouvres ton agenda au vendredi en question et tu trouves la liste des révisions à faire !!!
Bien sûr n'oublie pas de profiter du week-end qui arrive pour réviser tes nouveaux cours de la semaine : samedi fais ceux du lundi, mardi, mercredi et dimanche, fais ceux du jeudi et vendredi.

En définitive, ton cours d'anatomie ANAT005 est tout d'abord revu le dimanche (ce sont les révisions du week-end) puis le mardi suivant puis ensuite régulièrement le mardi.

ATTENTION : dans certaines fac, il y a des partiels en janvier.
Il te faut alors modifier l'intervalle entre 2 révisions afin d'avoir révisé au moins 5 ou 6 fois chaque cours avant l'épreuve.
Evidemment, inutile de recopier la référence du cours jusqu'en mai si tu passes la matière en janvier ...

Afin de répondre aux nombreuses questions qui nous ont été posées via internet, nous te confirmons que les cours intervenant tard dans l'année sont globalement moins révisés que ceux intervenant précocement.

Il est alors logique de modifier l'intervalle entre 2 révisions afin de compenser ce décalage.

Il est également important de signaler le cas de certains étudiants qui ont du mal à apprendre "par cours" dans la mesure où il n'y a pas vraiment de continuité logique.
A ceux là, nous ne pouvons que conseiller de ne pas référencer chaque cours, mais chaque chapitre, ce qui redonne une certaine cohérence logique, une vision d'ensemble.
Tu peux bien entendu utiliser d'autres méthodes de travail, mais souviens-toi de ceci : sans révisions régulières, tu n?as aucune chance de réussir !!!



3. Comment aborder les différentes disciplines

Les matières enseignées en 1ère année étant souvent très différentes d'une faculté à l'autre, nous nous contenterons de donner des notions générales sur les disciplines les plus "classiques".

L'Anatomie :

Que l'épreuve d'Anatomie consiste en une série de dessin à effectuer ou en un simple QCM, une chose est certaine ; Il n'est pas possible d'apprendre l'Anatomie sans passer par le dessin.

En fait, lire son cours ne suffit pas, il faut systématiquement recopier puis redessiner les schémas.
C'est souvent dur au début car, a priori, les candidats au concours ne sont pas censés sortir des beaux-arts, mais avec un peu de persévérance on fait toujours des miracles.

Comme toujours il n'y a pas de secrets : l'unique manière de mémoriser un dessin consiste à le redessiner à intervalle régulier ...
Pense aussi à emprunter un Atlas d'Anatomie à la BU (J ou consulte l?Atlas d?Anatomie en ligne via StudoMania).

Il est extrêmement important de réussir à imaginer dans l'espace les rapports entre les différents éléments anatomiques.

 

La Chimie Organique et la Biochimie :

Qu'il s'agisse de retenir des réactions ou des voies métaboliques, l'apprentissage par c?ur est toujours la clé du succès.
Dans le cas de la chimie organique, il est très important de revoir régulièrement les différents chapitres et de s'entraîner à faire des exercices de synthèse chimique.
Pour la biochimie, s'il t?est nécessaire d'apprendre des voies métaboliques, fais-le progressivement :

    • Commence par relire la voie plusieurs fois et essaye de comprendre ce qui s'y passe,
    • Ensuite seulement rajoute les régulations métaboliques, les formules...

 

La Physique et la Biophysique :

Un seul conseil, fais beaucoup d'annales, souvent le concours consiste en une série de petits problèmes et l'apprentissage "bête et méchant" du cours ne permet pas de les résoudre.
Saches te préparer à l'avance :

    • Essaye de comprendre quel genre de questions sont habituellement posées et
    • Entraîne-toi à y répondre le plus rapidement possible !

Détail annexe : apprends à te servir de ta calculatrice ... Ca va peut-être te prendre 15 minutes, mais arriver au concours sans savoir par exemple qu'il existe des mémoires est tout simplement suicidaire !



4. Comment apprendre ?

Pour apprendre facilement, il te faudra suivre les conseils suivants :

    • Commencer par déterminer si tu es plutôt "visuel" ou "auditif". Tu devrais réussir à le savoir sans trop de problème :
      • Si tu es "visuel", apprends avec un bloc et prends des notes au fil de ta lecture.
      • Si tu es "auditif", Arrête-toi à intervalle régulier et résume oralement ce que tu as compris (fais le discrètement, ou tu risqueras de passer pour un fou). Quoi qu'il en soit, ne te contente pas de lire simplement ton cours.
    • Use des couleurs pour mettre en évidence les titres de chapitres, afin de faire apparaître le plan du cours, ce qui facilite grandement la mémorisation
    • Surtout n'apprends pas bêtement : on te demandera parfois au concours de réciter bêtement cependant, il n'est pas possible d'apprendre bêtement ! Tu dois en permanence comprendre ce que tu lis ; si ce n'est pas le cas, accorde-toi 5 minutes de pause.
    • Le meilleur moyen de mémoriser de nouvelles informations consiste à les relier activement à celle que tu connais déjà. Par exemple : si tu as à apprendre la liste des acides aminés à la fois cétogènes et glucoformateurs, il est astucieux de constater que tous les acides aminés aromatiques se trouvent dans cette liste ... En fait, l?astuce consiste à faire le recoupement entre tes différentes connaissances. Plus tu auras de manières différentes d'associer entre elles des portions de ton cours, mieux tu le connaîtras !
    • Sois malin, si tu dois retenir 2 formules que l'on peut déduire l'une de l'autre, n'en apprends qu'une seule !
    • Essaye de trouver des trucs mnémotechniques (reporte toi à ce chapitre plus loin)
    • Fais des pauses régulières, il n'est pas question de travailler 7 heures d?affilée. Ca ne sert strictement à rien. Dès que tu as l'impression de perdre le fil, force-toi encore 5 minutes et fais une pause. On peut souvent lire dans les magasines que la bonne durée de travail est de 45 minutes, d'autres prétendent que c'est 3 heures ... Il est bien évident qu'il n'existe pas une durée universelle. Quand tu en as marre, arrête tout simplement ! Tu vas peut-être culpabiliser un peu, mais il est clair que l'on ne fait jamais de bon travail quand on pense à autre chose ...

Nous te conseillons de te méfier du travail en groupe :

      • Les autres ne peuvent pas apprendre pour toi et tu as les QCM en ligne sur StudoMania et les annales du concours pour te tester!
      • De plus, les séances de travail collectif ont très fréquemment tendance à dégénérer en séance de "bavardage".

En clair, n'adopte cette façon de travailler que si tu es bien sûr(e) de pouvoir t?imposer la discipline nécessaire au maintient d'une ambiance studieuse.
Quoi qu'il en soit, essaye de te trouver 3 ou 4 personnes sur qui compter au cas où tu serais malade ou dans le cas ou tu n?aurais pas compris un détail.



5. Les trucs mnémotechniques

Sous ce nom barbare se cache un outil très puissant.
Il s'agit de trouver une phrase dont les mots permettent de mémoriser des informations complexes, sans trop d'efforts.

ATTENTION : il ne faut pas chercher à tout pris à trouver des trucs mnémotechniques.

Si rien ne te vient à l'esprit au bout de 30 secondes, passe à la suite !
Ne perds pas des heures et des heures à trouver des trucs. Prends également garde à ce que tes trucs mnémotechniques soient simples à retenir (inutile de faire un effort pour retenir un truc qui permet de retenir un autre truc !).

Voici une petite liste des trucs les plus utiles pour la 1ère année :

    • La liste des acides aminés indispensables : LE TREs Lyrique TRistan FAIT VAchement MEditer ISEult
    • La 2ème ligne de la classification périodique : Lili Bésa Bien Chez Notre Oncle François Nestor (ou LiBéBCNOFNé - libébécnofné)
    • La 3ème ligne : Napoléon Mangea Allègrement Six Poulets Sans Claquer Argent (ou NaMgAlSiPSClAr - namgalsipsclar)
    • L'échelle d'électronégativité (par ordre décroissant) : Flore Oblige Claude à de NomBReuses Idioties Scéniques, Philippe Bien Silencieux BeAL et Mange LiNaKIl ne reste plus qu'à la compléter en fonction de tes propres cours ...


6. Conseils pour aborder les différents types d'épreuves

Les QCM :
Ils sont très souvent utilisés au concours et on comprend facilement pourquoi : ils sont corrigés automatiquement par ordinateurs ...
StudoMania te propose toute une batterie de QCM pour t?entraîner et t?évaluer;
Profites-en !

Il existe un certain nombre de trucs à connaître pour bien réussir une épreuve de QCM :

    • Regarder quel type de "coche" est demandé :
      • En effet, si le plus souvent les QCM sont dis "sans patron de réponse", ce qui signifie qu'il peut y avoir 0 ou 1 ou 2 ou 3 ou 4 ou 5 réponses justes, il arrive aussi qu'il faille cocher LA réponse juste ou LA réponse fausse ou même parfois selon des règles plus compliquées (QCM de cause à effet ...)
      • Il est donc très important de bien lire ce que l'on te demande
      • Parfois, les épreuves comportent plusieurs parties : on te demande tout d'abord de cocher la bonne réponse, ensuite de cocher la mauvaise proposition
      • Sois très attentifs à ce que tu fais : il serait dommage de perdre de nombreux points en te mélangeant les pinceaux dans ce qui t?est demandé !
    • Lorsqu'il te faut cocher LA réponse juste ou LA réponse fausse et que tu ne sais pas quoi répondre, n'hésite pas à procéder par déduction : élimine les propositions que tu connais et choisis (au hasard ...) entre celles qui restent, même s'il subsiste une part de hasard, tu multiplies tes chances de trouver la bonne réponse.
    • Souvent, le temps imparti pour faire le QCM est trop court pour répondre à toutes les questions.
      • Prévois alors une marge de 30 secondes, juste avant la fin de l'épreuve, pour cocher au hasard les questions que tu n?as pas eu le temps de traiter
      • Le plus souvent tu auras la chance de constater que cette méthode aléatoire t?aura fait gagner quelques points, et au concours, chaque dixième de points compte ...
      • Attention toutefois : il est fortement déconseillé de cocher au hasard s'il s'agit d'un QCM avec des points négatifs pour les mauvaises réponses !
    • Dans la mesure du possible, essais de compléter les grilles de QCM au crayon à papier et investis dans une bonne gomme : il est rare de ne pas changer d'avis ...

Les questions rédactionnelles (QROC) :

Il existe de nombreux types de questions rédactionnelles, classées en fonction de la longueur de la réponse attendue. Pour répondre à ces questions garde en tête les conseils suivants :

    • Appliques-toi pour l'écriture et la présentation : ça paraît évident mais quand il leur faut corriger 250 copies, les correcteurs ont tendance à apprécier les copies lisibles et bien présentées.
    • Fais simple : personne n'aime corriger des copies, n'en rajoute pas !
      • Sois donc particulièrement clair
      • Vas à l'essentiel (mais dis tout ce qu'il faut dire),
      • Ne complique pas inutilement tes phrases, évite les tournures alambiquées ...
    • Utilise des mots de liaisons (d'une part, d'autre part, enfin, car, donc, en effet ...). La puissance et la clarté d'une argumentation sont toujours liées à son apparence logique : plus ta réponse paraît logique, plus elle à de chance de séduire ton correcteur !

Les Annales :

Dès le début de l'année, il te faut récupérer (ou acheter) les annales des années précédentes (jusqu'aux plus anciennes possibles) et t?entraîner régulièrement avec.

Seule la pratique régulière des annales permet de s'en sortir au concours.
En effet, il n'y a parfois que peu de rapport entre le contenu du cours et les questions posées au concours, il est donc important de voir à quoi ressemblent ces questions.
De plus, pour les QCM (surtout dans les matières comme la Biologie Cellulaire, la Physiologie ...), les même questions retombent très souvent.
Le fait de disposer de 10 ou 15 ans d'annales permet de se préparer à la plupart des questions et le jour du concours venu, tu auras le bonheur de constater que tu connais déjà la moitié des questions (et surtout des réponses !).

Il faut néanmoins faire attention à quelques détails :

    • Acheter des annales corrigées (disposer des questions mais pas des réponses est tout bonnement inutile !).
    • Parfois les corrigés sont complètement faux, n'oublie jamais ceci : Le cours du professeur est la seule référence valable, tu ne pourras pas contester une question en disant "en 1903, ils avaient pourtant acceptés cette réponse".
    • Pense aussi que la Médecine peut évoluer et qu'un fait valable 5 ans auparavant peut ne plus l'être.

En conclusion, fais le maximum d'annales, c'est l'unique moyen de se préparer efficacement, mais fais aussi preuve d'esprit critique : ne crois pas bêtement toutes les réponses.



7. Les livres

Il n'est vraiment pas obligatoire et même plutôt déconseillé d'acheter des livres médicaux en 1ère année.
Il y a principalement 2 raisons à cela :

    • Les livres médicaux coûtent vraiment très chers et
    • La 1ère année est trop généraliste pour que tu puisses rentabiliser ton achat en te servant plus tard des ouvrages achetés.

En revanche, il existe dans presque toutes les fac une bibliothèque universitaire (BU) où il peut être intéressant de faire un tour. Il n'est par exemple pas concevable d'apprendre l'Anatomie sans se référer à un Atlas, que tu pourras utilement (et gratuitement) emprunter ...

Parfois, certains professeurs de Médecine ont tendance à recopier à l?identique des ouvrages existant pour faire leur cours !
Fouille un peu ou demande autour de toi : c'est un énorme avantage de savoir quel est la source du professeur (le livre est souvent beaucoup plus clair).

Si nous te conseillons donc de ne pas acheter de livres en 1ère année, en revanche, nous te conseillons vivement d'acheter tous les polycopiés vendus par ta corporation : le cours de base s'y trouve et tu n'auras plus qu'à noter les détails supplémentaires ...



8. Les révisions

La période de révision est cruciale dans la mesure où c'est d'elle que dépend ta capacité de ressortir les moindres détails de tes cours.

Il existe plusieurs méthodes pour réviser :

    • Tout réviser une 1ère fois dans la semaine qui précède le concours, et
    • Réviser une 2ème fois chaque matière avant l'épreuve de la matière en question.

Cette méthode permet tout d'abord de revoir le programme d'une manière globale puis ensuite d'avoir en mémoire les détails juste avant l'épreuve.

Chacun adopte son propre planning de révision, mais aménage-le en 2 temps :

    • Commence par relire ton cours très attentivement pour être certain de ne pas sauter un paragraphe (ça arrive très souvent !). A ce moment là, il est très important d'essayer d'anticiper les questions que l'on va te poser : Essaye de te mettre à la place de l'examinateur et d'imaginer des questions.
    • Dans une 2ème phase, refais toutes les annales en ta possession. Cela devient rapidement fastidieux, mais c'est essentiel pour avoir en tête les réponses, dans la mesure où les questions ont tendance à retomber ... Pour les QCM, Il faut regarder les réponses immédiatement après avoir fait le QCM, sinon ça ne sert absolument à rien. Dès que tu as fait une erreur, reporte-toi à ton cours pour comprendre ce qui ne va pas, c'est le meilleur moyen de t?améliorer ...

Si tu as suivi cette technique, tu devrais :

    • D'une part avoir en tête ton cours et ses détails et
    • D'autre part parfaitement connaître les réponses aux questions des années précédentes, ce qui est souvent très utile...


9. Le jour J

Comment gérer le stress ?

Nous serions assez tenté de te répondre : "quel stress ?"

En effet, tu ne devrais normalement pas être trop inquiet.
Certes tu passes un concours, mais si tu as suivi tous les conseils de ce petit guide, tu t?es certainement assez bien préparé(e).

La plupart du temps, le stress vient du fait que l'on a commis 1 ou 2 impasses et que l'on craint inconsciemment que les questions portent précisément sur ces points. Mais là, c'est différent : tu sais tout, il n'y a donc aucune raison d'avoir trop peur ...

    • Pense à bien préparer tout ton matériel,
    • Mange un peu mais pas trop,
    • Prévois de quoi grignoter ainsi qu'une bouteille d'eau.
    • Arrivé(e) sur place, essais de trouver quelqu'un avec qui discuter, c'est très efficace pour se détendre.
    • Bien évidemment ne discute pas du concours, mais par exemple parle de tes vacances, qui ne devraient maintenant plus être trop lointaines...

En tout cas, bonne chance à tous !


Pour plus d'informations :
Télécharger le Guide de l'étudiant en Médecine 2018-2019 de l'ANEMF (Association Nationales de Etudiants en Médecine de France)